• Johanna

La maternelle !

Dernière mise à jour : 29 nov. 2020


Amaurose congénitale de léber génétique L'effet DV

Première grande étape dans la scolarisation : la petite section de maternelle.

Après trois années chez nounou, le moment était venu pour scolariser Emma.

Nous avons toujours milité pour une scolarisation classique aussi longtemps que possible.

Nous avons donc découvert, en 2017, comme tous les parents d'enfant né en 2014, la grande étape de l'entrée à l'école Maternelle.

Nous avons aussi découvert de "nouveaux" professionnels, et de nouveaux termes très techniques et surtout l'ESS (lien vers l'article) qui est riche en informations. Nous découvrons aussi une partie du matériel adapté :

  • La Perkins : machine à écrire en braille (j'écrirais un article complet à ce sujet)

  • Le Four PIAF : machine permettant grâce à la combinaison d'une encre spécifique, d'un papier spécifique et de la chaleur, de faire gonfler l'encre pour permettre de faire un dessin en relief.

Par chance, Emma a eu son AESH dès le premier jour de la rentrée. Nous avions choisi une scolarisation à mi-temps, uniquement le matin (4 demi-journées par semaine), car Emma est très fatigable.

L'école se passe très bien.

L'ensemble du personnel est bienveillant, la découverte de l'ensemble des notions se fait au rythme de l'enfant.

Chaque activité est adaptée, y compris pour le Cahier de Vie.


Comme les autres enfants, Emma est évaluée. Toujours avec bienveillance, les points "faibles" sont mentionnés. Les notions connues mais non évaluées sont mises en avant. L'AESH n'ayant pas eu l'autorisation de participer à la sortie scolaire de fin d'année - dommage ! mais de nombreuses propositions de solutions ont été faites. Emma a ainsi pu découvrir les animaux de la ferme et participer au pic-nique. Tout au long de l'année, des visites au musée des Beaux Arts de Caen notamment ont été organisés.


La participation à la kermesse de fin d'année (présentation d'une danse et de chants) ont aussi été rendu possible malgré l'absence de l'AESH.


Quelques adaptations tactiles :



En petite section, une bonne représentation mentale des objets est faite. Elle permettra ensuite à l'enfant de bien comprendre le monde qui l'entoure.


Pour un enfant déficient visuel, et dans les apprentissages scolaires, le visuel n'est pas nécessaire. Tout ce qui est considéré comme superflu pour lui est retiré pour l'aider à se concentrer sur l'essentiel : le toucher et le sens de l'exercice.

Nous gardons un très bon souvenir de cette première année.



La deuxième année de maternelle : la moyenne section

En moyenne section, l'arrivée d'Emma a la encore été parfaitement bien accueilli. Pourtant, nous avons eu deux AESH en début d'année, le temps que celle attribuée à Emma soit libérée de son précédent contrat, et puisse s'occuper d'Emma.

Même si cela n'a pas été évident au début, les AESH ont été très professionnelles.

L'arrivée de celle qui accompagnera Emma jusqu'à la fin de sa maternelle a changé la donne.

Après quelques difficultés, et une fois la confiance entre Emma et l'adulte établie, c'était parti. Emma a lors de cette année de moyenne section, commencé à écrire et à déchiffrer quelques lettres, comme les autres copains de la classe. Emma est scolarisée à la demi-journée, c'est notre choix, elle va chez nounou pour le temps calme, indispensable pour se ressourcer.

La encore, la prise en charge s'adapte au rythme de la classe, et de l'enfant. Les trois derniers mois, Emma trouve qu'elle manque des moments de vie de classe, comme les anniversaires qui ont lieu le vendredi après-midi. Alors, avec l'aide de l'éducatrice, nous avons permis à Emma d'assister tous les vendredis après-midi à la classe avec ses copains. C'était aussi pour nous l'occasion de "tester" l'école à la journée.

Ce fût un réel succès.

Le plus beau souvenir de cette année reste les 5 ans entourée des copains.


l'effet dv emma johanna amaurose congenitale de leber

En route pour la Grande section !


La Grande Section de maternelle

Cette année de grande section est marquée par une certaine sérénité car c'est une année dont le seul changement est la maîtresse. L'AESH reste la même personne, et c'est un énorme confort.

Nous sommes en 2020, et l'année scolaire est marquée par le confinement lié à l'épidémie de COVID-19. Nous mettons en place la continuité pédagogique à distance. Emma est volontaire pour travailler tous les jours, y compris sur le tableau à double entrées tant redouté.


l'effet dv emma johanna amaurose congenitale de leber

Tout au long du confinement, nous serons accompagnés à distance puis par des visites à domicile lorsque ce sera possible. Emma aura plusieurs déclic, aussi bien en lecture (pourtant si difficile et fatiguant pour elle) qu'en écriture.

Je suis ravie d'avoir pu profiter de mon télétravail pour l'accompagner sur un trimestre. C'était magique de voir ce déclic et de pouvoir profiter de conseils concernant l'apprentissage du braille notamment.

En route pour le CP ma grande !



46 vues

Posts récents

Voir tout
  • Instagram